Alain Clément a eu l’honneur d’avoir un bel article dans le journal EuroMetropolitan.

Pour une lecture plus facile, voici ci-dessous une retranscription :

Alain Clément chez Radial 

« La force du geste, sa spontanéité restituée parce que – paradoxalement – mûrement réfléchie et construite. L’œuvre d’Alain Clément ne se nourrit pas de drames intimes ou collectifs, elle est dynamique et dynamisme, elle dit le geste en peinture comme en sculpture. Et elle le dit en couleurs vives mais subtiles, plus complexes qu’il n’y parait. Pour Frédéric Croizer, il s’agit « de l’un des plus grands artistes français » et il se réjouit que sa galerie, « Radial », accueilles-en ces mois de mars et avril la première exposition strasbourgeoise d’un plasticien présent, notamment, aux cimaises du Musée National d’Art Moderne – Centre Georges Pompidou à Paris. « Alain Clément a su rester dans le « faire », poursuit le galeriste, il est en constante évolution et une partie des œuvres que nous exposons ont été spécialement créées pour Radial ». Ainsi en est-il de la grande sculpture centrale, « un mobile, ce qui est rare chez Clément ». Avec cet évènement, la galerie confirme le sillon de l’abstraction qu’elle est une des rares à défendre à Strasbourg. Crée en en 2010, elle a su s’imposer par la justesse de ses choix et s’inscrit aujourd’hui, à deux pas du Musée d’Art Moderne et Contemporain, comme l’une des plus exigeantes de la ville. « Nous avons en permanence des œuvres de tous les artistes que nous défendons », précise Frédéric Croizer. Et il peut parler de toutes, avec convictions en français ou en anglais.« 

Merci pour cette mise en lumière.

See more works, go to our online store.

Leave a Reply

Your email address will not be published.